Souris Maileg chaudement vêtue

Petite sœur prête à affronter le froid

Même si les jours rallongent et que la végétation semble reprendre vie, s’équiper chaudement reste nécessaire en ce mois de février. Petite Sœur, de la famille des souris Maileg a ainsi revêtu son beau manteau bleu et son bonnet assorti. Un petit tote bag vient compléter la tenue.

Fournitures

  • Un petit morceau de tissu double face : un côté bouclette et un côté polaire duveteux. Ce tissu ne s’effiloche pas donc les bords ne nécessitent aucune finition particulière ils sont donc dits « couper à cru » ou appelés bords francs ou bords crus.
  • Un tout petit morceau de tissu assorti en coton imprimé pour le tote bag

Commencer par imprimer ou reporter le patron en s’aidant de la taille des carreaux : 2 carreaux pour 1 cm. attention, le bas des manches et le bas du manteau n’ont pas d’ourlet tout comme le tour du cou. Cependant une valeur de couture est prévue pour le tour de cou de façon à former un col et un revers sur le devant.

Patron

Couper les pièces dans le tissu soit 2 devants et un dos.

Pièces coupées

Faire les coutures des épaules et des côtés, à la machine ou à la main. Comme le tissu est double face, choisir au préalable le côté qui sera l’endroit. Ici le côté bouclette. Cranter les dessous de bras.

Coutures côtés et épaules

Sur l’endroit, ajouter des poches plaquées en utilisant le tissu de l’autre côté que celui choisi pour l’endroit du manteau. Couper deux petits rectangles ou carrés les placer de façon symétrique en faisant attention au revers.

Placement des poches

Procéder à l’essayage et façonner les revers du col. Faire un petit point à la main pour les maintenir en place. Coudre un petit bouton pression au milieu des devants en prévoyant de les faire se chevaucher.

Premier essayage
Pression cousue

Le manteau en lui-même est donc terminé. Il reste à réaliser le chapeau dans le même tissu. Un drôle de bonnet qui laisse passer les oreilles. Couper la pièce puis coudre ce qui sera l’arrière du bonnet.

Chapeau en cours

Ouvrir et coudre le haut à la main. Retourner et essayer.

Vue de dos

Le manteau et le bonnet étaient faciles à faire car n’exigeant que peu de finitions, le tote bag est un peu plus difficile à réaliser du fait de la minutie dont il faut faire preuve.

Pièces du tote bag

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s