Des ailes de fée

Des ailes de fée…..un attribut à confectionner pour faire rêver petits et grands. Qu’il complète un déguisement ou qu’il constitue en lui-même une parure voici un ouvrage un peu minutieux à faire mais dont le rendu est particulièrement spectaculaire surtout si comme ici les ailes sont constituées de 4 paires. Les possibilités d’interprétation sont infinies, du plus simple au plus compliqué, toutes les couleurs peuvent être utilisées selon que l’on souhaite faire des ailes de papillons, de libellule, d’insecte, d’êtres fabuleux, de lutins, de fées … la liste est longue.

Fournitures

  • Du fil de fer assez rigide (mais pas trop)
  • Un rouleau de chatertone blanc
  • Pinces et pinces coupantes
  • Collants opaques blancs
  • Peinture acrylique
  • Bombe de paillettes argent
  • Divers stylos argent : pour tissu et/ou Posca, Edding, Pilot, Stabilo…..choisir en fonction des pointes plus au moins large, toujours prendre des encres permanentes
Fournitures
Fournitures

Commencer par faire la forme de l’aile avec le fil de fer. Sur le modèle présenté, les ailes ne sont pas très grandes parce que les collants trouvés en été étaient des collants d’enfant donc moins extensibles que des collants adultes. C’est pourquoi il y a 4 paires de petites ailes, l’idée étant d’avoir une certaine envergure. Avec des ailes plus larges 2 paires suffisent. Tordre le fil de façon à former un ovale, enrouler les 2 brins l’un sur l’autre. Un collant a permis de faire 2 ailes, on utilise les jambes. Glisser la structure métallique dans une jambe du collant en plaçant la couture, au bout, le long du fil de fer. Tirer sur le collant pour évaluer la longueur du collant nécessaire pour recouvrir le fil de fer. Le collant doit être tendu. Couper la jambe du collant. Prendre une aiguillée de fil, faire un noeud puis faire le tour de la jambe en point avant. Une fois le tour fait, tirer le fil tout en tirant sur le collant de façon à le fixer à la base.

Formation d'une aile//
Formation d’une aile
Bout d'aile
Bout d’aile

Recouvrir tout le bout de l’aile avec du chatertone en serrant bien pour avoir le moins d’épaisseur possible.

Une fois l’aile terminée, il est tout à fait possible de peaufiner sa forme, d’autant qu’elle a pu se déformer pendant l’étape précédente.

4 paires d'ailes
4 paires d’ailes

La différence de couleur entre les ailes les plus longues et celles en forme de raquette vient du fait qu’en plein été je n’ai trouvé que des collants d’enfant vendus par deux paires, une blanche et une rose.

Faire le montage des 8 ailes ensemble. En tout cas c’est ce que j’ai fait mais à la réflexion il est tout à fait possible de peindre et décorer les ailes une par une avant le montage final. En fait cela doit même être beaucoup plus facile de peindre les ailes l’une après l’autre. Le montage consiste à relier les 8 ailes avec du chatertone en cherchant à rendre ce tronçon le plus petit et le plus plat possible. Il peut être nécessaire de recouper avec la pince coupante les bouts des ailes.

A l’étape suivante, commencer la peinture des ailes. Utiliser de la peinture acrylique et un pinceau brosse. Il faut beaucoup de peinture donc en prévoir suffisamment surtout si la couleur doit être unie. Ici la couleur est dégradée, estompée de façon à créer du relief.

Peindre les ailes

Une fois toutes les ailes peintes, vaporiser une bombe de paillettes argent, sur les deux faces.

Sur un papier de soie, reporter le contour d’une aile.

Contour d'une aile
Contour d’une aile

Dessiner ensuite les nervures de l’aile.

Nervures sur une aile
Nervures sur une aile

En utilisant la transparence des ailes, si besoin en s’appuyant sur une vitre, reporter les nervures sur chaque aile avec un feutre un peu plus foncé que la couleur du fond. Repasser ce trait avec un feutre sharpie bleu turquoise foncé, en le tenant de façon oblique pour que le trait soit un peu épais. Ensuite s’amuser avec les feutres argent en faisant des nervures parfois très fines puis un peu plus épaisses. Faire des pois de différentes grosseurs. Utiliser aussi des gels de glitter (Glitter glue) pour décorer en sachant que la couleur peut parfois changer au contact de la peinture acrylique. Attention ces gels mettent du temps à sécher.

Décoration des ailes
Décoration des ailes
Décors aile
Décors aile

Cette face, la plus travaillée est celle que l’on voit de dos, on peut s’arrêter là mais l’enfant qui se regarde dans un miroir sera peut être un peu déçu donc on peut décorer plus simplement l’autre côté en utilisant par exemple de la colle et des paillettes et de la peinture phosphorescente.

Aile face interne terminée
Aile face interne terminée

Il reste à fixer un élastique, plié en 2 et collé au pistolet à colle sur le tronçon recouvert de chatertone entre les ailes. Si besoin, prendre des mesures directement sur l’enfant. Recouvrir le tout de ruban pailleté de couleur assortie en le collant à intervalle régulier.

Mise en place de système de fixation
Mise en place de système de fixation
Ailes côté extérieur finies
Ailes côté extérieur finies
Ailes finies côté intérieur

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s