Masque déconfinement

Et oui, parce que le déconfinement arrivera bien un jour, il est temps de nous préparer et de fabriquer des masques en attendant d’en disposer largement. Cela n’est pas très original par les temps qui courent et on trouve de nombreux modèles sur Internet. Mais j’ai apporté ma petite touche personnelle en cherchant ce que je pourrais mettre au niveau de l’arrête du nez pour que le masque épouse parfaitement le visage. J’ai trouvé différentes possibilités à utiliser en fonction de ses disponibilités car les fournitures ne sont pas faciles à trouver selon le lieu de confinement.

Ronde de masques
Ronde de masques
Masque porté
Masque porté

Fournitures

  • Tissu de coton blanc, tissage serré
  • Tissus de coton colorés à motifs ou non, tissage serré
  • Fil élastique 1mm blanc, noir ou de couleur
  • Lien armé
Fournitures pour masques
Fournitures pour masques

Commencer par faire un patron dans un chemise cartonnée par exemple. c’est plus facile si on doit en faire plusieurs. Le patron que j’ai pris est disponible sur le site de l’Atelier de la création : https://www.atelierdelacreation.com/img/cms/Blog/masque/patron-masque.pdf

J’ai apporté des modifications en particulier au niveau de la fixation des élastiques

Patron masque

Couper dans les 2 tissus choisis, les rectangles aux dimensions du patron soit 21 cm sur 19 cm. La plus grande dimension correspond à la largeur du masque et l’autre à la hauteur.

Placer les 2 parties endroit contre endroit, coudre à 1 cm du bord en laissant 2 ouvertures, une pour pouvoir retourner l’ouvrage et une plus petite qui servira à glisser le lien armé. Cette petite ouverture se fait dans un angle à droite ou à gauche du haut du masque.

Dégager les angles pour qu’il n’y est pas d’épaisseur, retourner. S’aider si besoin d’une aiguille.

Préparer les élastiques, couper 2 morceaux de 16 cm (à ajuster selon la taille du visage). Retourner l’ouvrage endroit à l’intérieur. Faire un repère sur l’envers à environ 1,4 cm du bord haut ou du bord bas. Avec une grosse aiguille à large chas, passez un côté de l’élastique de l’intérieur vers l’extérieur (passer dans un point) puis faire un double noeud. Faire de même à l’autre extrémité puis de l’autre côté du masque. Repasser pour bien écraser les coutures et les angles.

A l’aide du patron placer les repères des plis, sur l’envers. Plier en orientant les plis vers le bas du masque. Les fixer avec des épingles ou des pinces.

Piquer le tour du masque en piquant les plis. Attention à laisser ouvert la petite ouverture dans le coin en haut du masque. Faire une piqûre à 0,5 cm, parallèle à celle du haut de façon à former une sorte de coulisse. Insérer le lien armé. Ce lien armé peut être coupé dans ce que l’on utilise pour attacher les plantes à des tuteurs, généralement vert, on peut aussi en trouver des rouges qui entourent des bottes de radis ou d’autres légumes. Sinon on peut utiliser les liens que l’on trouve avec les sacs congélation et enfin ma dernière trouvaille un simple fil de fer ! J’ai testé et cela fonctionne très bien, il faut prendre la préccaution de faire des boucles aux extrémités. Un fois dans la coulisse, l’épaisseur du tissu rend l’ensemble tout à fait sûr.

Finitions du masque
Finitions du masque
Fil de fer
Fil de fer
Finitions dernière couture
Finitions dernière couture
Assortiment de masques
Assortiment de masques

5 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s