Robe Liberty pour souris Maileg

Qui n’a jamais craqué devant les petites souris de la marque Maileg et leur univers suranné. Dans cette famille nombreuse, composée de parents, d’un grand frère et d’une grande sœur, d’une petite sœur et d’un petit frère, de bébés jumeaux et de nourrissons triplés auxquels s’ajoutent même un couple de grands-parents, j’ai choisi de fabriquer un trousseau pour petite sœur. Certes cela demande de la minutie mais quel plaisir devant le résultat obtenu ! Pour commencer je vous propose une robe en Liberty rose avec une encolure élastique pour faciliter l’enfilage.

Souris en Liberty
Souris en Liberty

La difficulté pour créer et réaliser une garde robe pour cette petite souris, comme pour beaucoup d’animaux peluche, c’est la taille de sa tête qui rend difficile son habillage surtout pour des mains d’enfants. Les vêtements proposés sont donc conçus avec de larges ouvertures souvent élastiques comme ici. Les avantages sont eux nombreux ! Vu la taille des vêtements des petites chutes de tissus, de ruban, de galon trouvent enfin leur utilité. Quelle satisfaction de donner vie à un petit morceau de tissu que l’on garde précieusement depuis si longtemps ! Autre avantage, ces tenues sont vite faites même si elles nécessitent de l’application du fait même de leur taille. Ensuite, vu la taille des coutures on peut aisément les réaliser à la main donc nul besoin d’avoir une machine à coudre. Enfin même si l’univers de la marque est d’un goût sûr on peut avoir envie de personnaliser ces petites souris et pourquoi pas utiliser le même tissu pour un vêtement d’enfant et pour sa souris ?

Fournitures :

  • Un petit morceau de tissu, ici du Liberty
  • Un petit morceau d’élastique souple de 3 ou 4 mm de large
  • Du ruban de gaze froncé
  • Un petit galon irisé pour la coiffure

Commencer par reproduire le patron de la robe en utilisant la taille des carreaux du papier (2 carreaux représentent 1 cm). Ajouter la valeur des coutures, couper les pièces.

Pièces de la robe
Pièces de la robe

Assembler les manches au devant et au dos par les coutures d’emmanchures.

Assemblage étape 1
Assemblage étape 1

Surpiquer et repasser les coutures ouvertes.

Coutures surfilées
Coutures surfilées

Faire l’ourlet des manches.

Partie la plus minutieuse consiste à faire une coulisse pour l’élastique. Piquer un rentré en laissant une ouverture pour le passage de l’élastique.

Encolure
Encolure

À l’aide d’une toute petite épingle à nourrice ou d’un passe-lacet assez fin passer l’élastique dans la coulisse. Ajuster la taille en essayant la robe à la souris, puis coudre les deux extrémités l’une sur l’autre et fermer la coulisse avec quelques points.

Faire les coutures de côtés, surpiquer et repasser.

Fermeture de la coulisse
Fermeture de la coulisse

Ajouter un petit galon froncé autour de l’encolure pour cacher le cou, souvent d’une autre couleur que la tête, avec quelques points à la main.

Faire l’ourlet du bas de la robe.

Un petit coup de fer à repasser et il n’y a plus qu’à habiller petite sœur en lui ajoutant un ruban noué autour de la tête.

Robe terminée
Robe terminée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s